Répondre aux questions sur les défauts en entretien d’embauche

Published by chassedetalents on

Avec les questions d'entretiens d'embauche, les employeurs ont pour but premier d'apprendre à connaître les candidats afin de choisir les meilleurs. Les questions posées sont donc déterminantes d'où l'importance de fournir des réponses adéquates. Pour éviter les faux pas, il faut notamment savoir parler de vos défauts tout aussi bien que de vos qualités. 

Savez-vous comment faire?

Pour vous guider, voici la perspective des recruteurs avec un retour sur la question:

“Quels sont vos plus grands défauts?”

Quels sont vos pires défauts?

Questions et réponses ​pour décrire ​les plus grands défauts

Selon vous, quelle réponse est la plus crédible si on vous questionne sur vos défauts?

  • Je n’ai pas de défauts notables à décrire.
  • Oui j’ai quelques petits défauts et je vais tous vous les énumérer.
  • J’ai conscience d’avoir des défauts mais j’essaie de m’améliorer.

La perspective du recruteur: 

Il va de soi que tout le monde a des défauts et des qualités, donc répondre “aucun défaut notable” n’inspire pas confiance. Connaître ses défauts est une bonne chose toutefois c’est votre capacité à démontrer la volonté de remédier à vos imperfections qui vous donnera une longueur d’avance.

Exemple: 

«On me reproche souvent d’être à la dernière minute alors j’essaie maintenant de devancer les dates butoirs en avançant d’un jour les échéances listées à mon agenda.»

Lorsque l’on vous demande de parler de vos défauts, quelle est ​la meilleure façon

de le faire?

  • ​Les énumérer.
  • ​Évoquer des défauts antérieurs ou encore présents en indiquant les moyens pris pour les éliminer et les raisons de vouloir s’en débarrasser.
  • ​Décrire 3 défauts qui sont sans importance dans un contexte de travail.

La perspective du recruteur: 

Il faut certes faire attention aux défauts que vous dévoilez en entretien d’embauche mais il ne faut pas non plus choisir de “faux défauts” comme “trop ponctuel” ou encore “trop perfectionniste”, etc. Sachez que les recruteurs ne sont pas dupes, les réponses qui protègent votre image seront perçues comme un manque de transparence. Pour être crédible, optez pour décrire les défauts qui vous avez appris à contrôler et ne manquez pas d’évoquer au passage les raisons pour lesquelles vous avez voulu vous améliorer.

Exemple:

«Dans le passé mes collègues m’ont souvent dit que je ne finissais pas mes phrases et que mes instructions n’étaient pas complètes à leurs yeux. Ceci pouvait parfois retarder des étapes critiques à nos projets alors j’ai compris la nécessité de faire un changement. Désormais je prend le soin de bien formuler mes instructions et je m’assure que tout est clair avant de poursuivre. Depuis que l’on ne me reproche plus ce défaut, j’ai noté que mon équipe travaille plus vite et j’en suis bien heureux.»

​À votre avis, quels sont les défauts qui pourraient être les mieux perçus par un recruteur?

  • ​​Manque de motivation, désorganisé, absentéisme répété.
  • ​Difficulté à travailler sur plusieurs projets à la fois, trop perfectionniste, lent pour livrer.
  • ​Autonomie déficiente, retards fréquents, incapacité à déléguer.

​La perspective du recruteur: 

Selon la nature des fonctions pour un poste, les pires défauts et meilleures qualités varient beaucoup. Toutefois, il faut faire attention à ne pas mettre de l’avant des défauts qui pourraient éventuellement vous empêcher d’accomplir vos tâches. Si par exemple vous êtes camionneur et que vous déclarez avoir perdu votre permis de conduire à deux reprises, ceci pourrait très bien vous éliminer du processus d’embauche. 

Pour un recruteur qui tente de choisir le meilleur candidat, ce sont les défauts qui peuvent être facilement corrigés dans son milieu de travail qui seront les mieux perçus. 

​Quelle est la raison principale qui motive les recruteurs à poser des questions sur les défauts selon vous?

  • ​​C’est simplement que cette question fait partie de leur liste.
  • ​Ils essaient de voir si ​le candidat peut identifier ​ses propres faiblesses et tenter d'y remédier.
  • ​​Parce qu’ils veulent savoir à quoi s’attendre s’ils procèdent à l’embauche.

La perspective du recruteur: 

Les questions sur les défauts ont plusieurs utilités. En les posant, les recruteurs essaient de voir à quoi ils peuvent s’attendre c’est à dire, si le candidat est transparent, s’il est capable de prendre conscience de ses défauts, d’admettre ses erreurs, d’être réceptif aux rétroactions, d’accepter de changer, de faire les efforts nécessaires pour s’améliorer, etc. Les comportements décelés à travers les défauts sont autant d’informations précieuses que celles qui sont relatives aux compétences du candidat.

​​Quelle réponse est la meilleure si le recruteur vous demande de décrire votre plus grand défaut?

  • ​Évoquer les façons dont vous tentez de corriger le défaut que vos collègues vous reprochent le plus souvent.
  • ​​​Décrire votre pire défaut, que la vérité soit belle ou non à entendre.
  • ​​​Expliquer l’un de vos défauts qui affecte très peu votre image professionnelle.

​​La perspective du recruteur: 

Les candidats qui font preuve d’humilité, de franchise et du désir de se perfectionner sont ceux qui ont le plus de chance d’impressionner les recruteurs. Ceci explique pourquoi ce serait une erreur que d’essayer à tout prix de protéger votre image professionnelle.

Besoin d'aide pour ​préparer vos entretiens d'embauche? Faites appel à nos experts!

Categories: Entretiens d'embauche

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *