Comment promouvoir ses compétences

Published by chassedetalents on

Il y a deux types de compétences qui sont largement reconnues pour appartenir à des catégories distinctes: les ​«soft skills​» et les ​«hard skills​». Que ce soit dans votre vie professionnelle ou personnelle, pour faire face à une urgence familiale, ou réussir des négociations d’affaires, les compétences que vous possédez jouent un très grand rôle dans votre succès. Et plus encore, tout au long de votre carrière, elles seront prises en considération pour vous évaluer.

Vous trouverez dans ce qui suit

  1. L​a différence​ entre les «hard skills» et les «soft skills»
  2. Comment mettre l'accent sur vos compétences
  3. Inclure vos compétences dans votre ​CV
  4. Ajouter des compétences à votre lettre de motivation
  5. Faire valoir ses compétences en entretien​ d’embauche
  6. Les compétences populaires​​​
Promouvoir ses compétences

Dans son processus d’embauche, un recruteur s’attarde sur les deux types de compétences, car même si elles sont moins faciles à déceler, les «soft skills» sont tout aussi importantes que les «hard skills». En plus des compétences essentielles qui figurent dans les affichages, les employeurs recherchent de plus en plus des candidats qui possèdent également compétences personnelles particulières. En effet, même s'il est facile pour un employeur de former un nouvel employé à une compétence technique,  (comme par exemple utiliser un outil informatique interne), il est beaucoup plus difficile de former un employé pour une «soft skills» (comme la motivation).


La différence entre les «hard skills» et les «softs skills»

Les «hard skills» représentent les compétences que vous avez acquises lors d’une formation académique, ou pendant un apprentissage technique. Ce qui distingue les «hard skills» et les «soft skills» c’est la preuve que l’on a de détenir ces compétences. On les identifie souvent par les diplômes, certificats, titres, cours, etc.

Les exemples de «hard skills» comprennent:

  • diplômes, certificats et attestations
  • programmation informatique
  • maîtrise d'une langue étrangère
  • fonctionnement d'une appareil spécialisé
  • vitesse de frappe au clavier

Les compétences de type «hard skills» sont des compétences enseignables ou un ensemble d’aptitudes qui peuvent être testées et/ou quantifiées. En règle générale, vous les développerez en classe, à travers des livres ou d'autres matériels de formation, ou même sur le tas comme on le voit parfois pour les langues.

À l’opposée, les «soft skills» sont plus informelles et diffuses. Elles sont acquises par un savoir-faire social démontré par un comportement spécifique. Ces compétences personnelles ne figurent pas sur vos diplômes mais elles apparaissent dans vos comportements.

Les exemples de «soft skills» comprennent les aptitudes listées ci-dessous:

  • communication
  • flexibilité
  • leadership
  • motivation
  • patience
  • persuasion
  • résolution de problèmes
  • travail en équipe

Les «soft skills» sont souvent décrites comme étant des qualités ou parfois même des aptitudes. On ne peut les mesurer, sauf que, les gestes que les gens posent, les comportements qu’ils adoptent, forment leurs «soft skills».


Comment mettre l'accent sur vos compétences

Au cours d’un processus de postulation, vous gagnerez beaucoup à mettre l'accent à la fois sur vos compétences «soft skills» et les «hard skills». Même s’il vous arrive de ne pas posséder chacune des compétences exigées pour un poste, vous pouvez mettre l'accent sur une compétence qui, selon vous, serait de grande valeur pour le poste.

Par exemple, si le travail implique de collaborer sur un certain nombre de projets de groupe, assurez-vous de souligner votre expérience et vos compétences en tant que joueur d'équipe et votre capacité à bien communiquer avec les membres de l'équipe.


​​​Inclure vos compétences dans votre cv

Afin de​ mettre en évidence vos compétences, vous pouvez les inclure dans une section intitulée «compétences» ​sur votre cv (ou «skills» sur Linkedin).

​Le but est de vous assurer que les employeurs potentiels sont conscients de vos compétences tout au long du processus de recrutement. ​ Pour choisir celles qui sont recherchées, consultez les postes qui vous intéressent pour ​noter ​ce qui semble le plus pertinent​ ​dans les exigences d'emploi​.

Par exemple, si vous postulez pour un ​rôle où vous devez avoir des connaissances informatiques,​ vous pouvez faire ressortir l'ensemble de vos ​acquis techniques à l'intérieur d'une liste intitulée «compétences ​techniques». ​​

​Si vous être un cadre ou un dirigeant, inclure une section «compétences managériales» ​​facilitera la tâche aux responsables d'embauche qui recherchent ces atouts​. En revanche, on ne s'attendra pas à voir une liste de compétences techniques pour des postes de haute direction ​sauf si elles font partie des pré-requis.


Ajouter des compétences à votre lettre de motivation

Inclure les compétences les plus importantes dans votre lettre de motivation constitue également une excellente occasion de les mettre en valeur. Dans le cas où il s'agit de compétences personnelles, vous gagnerez davantage à démontrer un exemple de cette compétence qu’à simplement vous l’attribuer sans justification. 

Par exemple, plutôt que d'écrire «j'ai des compétences en leadership», vous pouvez opter pour une formulation de ce type:

«Dans mon dernier poste, j'ai développé mes compétences de leadership en dirigeant l'équipe des ventes de façon à obtenir des résultats dépassant largement les objectifs ambitieux qui avaient été fixés».

L​a mention d'expériences passées aura pour effet de décupler la valeur de vos compétences en démontrant concrètement votre expertise et les qualités dont votre employeur potentiel peut profiter en vous embauchant. De plus, pour vos exemples concrets, l’employeur peut vérifier ces traits avec les références que vous aurez fournies. 


Faire valoir ses compétences en entretien d’embauche

Pour les entretiens d'embauche, vous pouvez très bien positionner vos compétences en y préparant à l’avance les réponses aux questions que vous anticipez.

Quelle que soit la nature des compétences que vous avez décidé d’inclure dans votre CV, assurez-vous de toujours pouvoir les valider lors des rencontres. Pour les «hard skills» vous devez détenir les documents qui font la preuve de vos compétences. Pour les «soft skills», vous devez être capable de les associer à des expériences concrètes qui figurent à votre CV. 

Naturellement, les recruteurs voudront savoir comment vous avez développé ces compétences personnelles alors soyez préparé à fournir des réponses claires et convaincantes qui ne laissent aucun doute sur l’authenticité de vos affirmations.


​​LES COMPÉTENCES POPULAIRES

travail en équipe

communication

présentation

gestion du temps

leadership

esprit de synthèse

créativité

autonomie

motivation

sens de l’organisation

capacité d'écoute

négociation

persuasion

patience

éthique

diplomatie

courage

ténacité

​analytique

​minutie​

​ambition

gestion d​es priorités

​concentration

​imaginatif

​curieux

​collaboration

​audace

​​

​​​Retrouvez d'autres trucs et astuces ​dans notre ebook.


Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *