un entretien qui se prépare

Entretien d'embauche: Surpasser les autres candidats

Votre curriculum vitae et lettre de motivation ont passé les filtres initiaux des DRH et vous avez réussi à faire une bonne première impression pendant l’entretien téléphonique qui a suivi.

Vous en êtes maintenant à l’étape de l’entretien d’embauche, soit le moment parfait de vous différencier des autres candidats et même de les surpasser afin d'obtenir le poste convoité.

Êtes-vous prêt?

entrevue
Les entretiens d'embauche sont comme un premier rendez-vous: les bonnes impressions comptent, la gêne peut survenir et les résultats sont imprévisibles.

La plupart des candidats ne s’en doutent pas mais lorsqu'ils sont invités pour un entretien c’est qu’ils répondent déjà à un minimum acceptable pour décrocher l’emploi pour lequel ils ont postulé.

Cela peut paraître surprenant, mais dans bien des cas, cet entretien de recrutement sert principalement à valider et renforcer les atouts dépeints dans votre cv et lettre de motivation.

Cet entretien vise aussi à rassurer votre futur employeur que vous êtes en phase avec la culture de l’entreprise. De plus, on voudra valider si votre candidature se démarque des autres, c’est-à-dire si vous répondez mieux que quiconque aux critères et objectifs du poste et de l’organisation.

La clé: ​bien se préparer

Même si à plusieurs reprises vous avez pris part à des rencontres pour faire valoir vos compétences, effectuer une bonne préparation s’avère tout de même une étape essentielle.

Pourquoi reprendre à nouveau cette préparation si vous l’avez fait maintes fois auparavant?

C’est que chaque poste, chaque organisation et chaque industrie possède ses propres caractéristiques si bien que vous gagnez à vous familiariser avec les particularités de chacune.

Par ailleurs, il y a des façons de rendre un entretien d'embauche beaucoup moins stressant et la préparation à cette rencontre constitue la solution la plus efficace.

Ceci ne signifie pas pour autant qu’il soit nécessaire d’y mettre des heures interminables car un entretien d'embauche n'est pas un examen. Une recherche raisonnable de l’industrie, l'entreprise et ses employés, suffira généralement  à comprendre le profil recherché dans une nouvelle recrue.

De cette façon vous vous assurez que vous êtes en mesure de parler de votre expérience ainsi que des raisons qui font de vous un candidat de choix.

  • 1
    Faites vos recherches

L’une des choses que les gestionnaires d’embauche aiment bien vérifier, c’est votre intérêt réel pour le poste et l’entreprise. Si vous ne vous êtes pas intéressé à eux, il y a de bonnes chances qu’ils ne s’intéressent pas à vous pour très longtemps. Donc en sachant qu’il vous faut les connaître, ne négligez pas de vous documenter.

Commencez par les informations diffusées par ​l'entreprise, elles représentent des sources sûres et plus fiables que les avis d’intermédiaires. Vous pouvez les consulter par le biais ​de son​ site web corporatif, son blog, ses communiqués de presse, les réseaux sociaux reliés à l’organisation et les employés que vous y connaissez.

Vous devriez être en mesure de rassembler beaucoup de renseignements sur l'histoire de l'entreprise, sa mission, ses valeurs, sa culture, ses dirigeants, son personnel et ses succès récents. Au passage, essayez de voir quelle place l’organisation occupe dans son industrie car il est très probable que ses enjeux y soient intimement liés.

Faites vos recherches, de sorte à être prêt pour répondre aux questions du genre:  

« Que savez-vous de cette entreprise? »

« Qu’est-ce qui vous a attiré vers cette industrie? »

Si ces questions ne vous sont pas posées, vous devriez tout de même tenter de démontrer ce que vous savez sur votre futur employeur. Vous pouvez le faire en reliant ce que vous avez appris sur l'entreprise dans vos réponses. Par exemple, vous pourriez dire: 

« J'ai remarqué que lorsque vous avez introduit ce nouveau produit l'an dernier, vos ventes se sont considérablement améliorées. J’ai vu cette information dans votre rapport annuel que j’ai consulté car j’aime suivre l’évolution des entreprises et essayer d’anticiper leurs orientations futures. »

Connaître une industrie ou une entreprise
  • 2
    Préparer de bonnes réponses pour les questions répandues

Il y a souvent un bon nombre de questions qui peuvent être anticipées pour préparer à l’avance d’excellentes réponses:

​« Pourquoi avez-vous quitté votre dernier emploi?​ »

​« Nommez-moi vos 3 plus grandes qualités et défauts.​ »

Il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses à ces questions car elles servent à révéler votre personnalité, vos qualités, vos valeurs et les réactions que vous avez aux différentes situations. Vous pouvez cependant ​créer une approche unique ​en préparant des réponses ​se terminant sur une note positive.

Lorsque par exemple on vous demandera quel est votre plus grand défaut, vous pourrez ​le décrire en ajoutant comment vous ​contrôle​z ce​tte imperfection.

Notez toutefois que même la réponse la mieux préparée sera insuffisante si elle ne répond pas à la question exacte qui vous est posée.

Bien qu'il soit important de vous familiariser avec des réponses qui font bonne impression, il est également important d'écouter attentivement pendant que votre interlocuteur parle afin de vous assurer que vos répliques fournissent l'information recherchée.

Découvrez comment répondre ​aux 10 questions d’entretien d’embauche les plus répandues dans notre Guide des meilleures pratiques.
  • 3
    Définir vos forces et raisons de vouloir l’emploi

Préparez-vous à participer à chaque entretien d’embauche en gardant à l'esprit au moins trois forces qui font de vous le meilleur candidat pour le poste. Le but est d’être prêt à répondre aux questions du genre:

« Qu’est-ce qui fait de vous un meilleur candidat que les autres? »

« Qu’est-ce que vous pouvez apporter de différent dans un rôle comme celui-ci? »

« Pourquoi voulez-vous cet emploi? »

Une méthode rapide et efficace de préparer ces questions est de vérifier quelles sont les qualités recherchées (softskills) dans la description du poste pour bâtir des arguments solides avec des exemples puisés dans vos expériences passées.

Mettre en valeurs ses forces pour un poste

Mettre en valeur​ ces atouts que vous avez et que l'employeur recherche.

​Si vous ne l’avez pas déjà fait au moment de postuler, assurez-vous de consulter aussi minutieusement la liste des tâches, de dresser une liste des exigences et de les faire correspondre à votre expérience.

Évitez de mettre trop d’importance sur les items que le recruteur a déjà sous les yeux dans votre curriculum vitae. Après tout, cette personne vous rencontre afin de mieux vous connaître, ne lui faites pas perdre son temps en répétant des choses qu’elle sait déjà.

Les répliques que les recruteurs souhaitent entendre se résument à ceci: elles sont spécifiques mais concises, s'appuyant sur des exemples concrets qui mettent en valeur vos compétences et soutiennent vos revendications. Vos réponses devraient donc toujours mettre l'accent sur ces compétences que vous détenez et qui sont à la fois importantes pour l'employeur et pertinentes pour le poste.
  • 4
    Anticiper les réserves que pourrait avoir le recruteur pour votre candidature

Puisqu’il y a toujours un plus grand nombre de candidats que de postes à combler, les recruteurs doivent trouver des moyens pour filtrer les candidatures en fonction de leurs besoins.

Afin d’anticiper les raisons qui pourraient menacer votre candidature, mettez-vous à la place des gestionnaires d’embauche en vous demandant: pourquoi ils ne voudraient pas vous embaucher, quelle est l’expérience qu’il vous manque, les compétences que vous ne maîtrisez pas totalement et autres faiblesses qui pourraient potentiellement vous nuire.

Une fois que vous avez dressé votre liste, préparez votre défense pour chaque point. Le but n’est pas de savoir offrir des objections pour chacune de vos lacunes, mais de pouvoir habillement montrer comment vos faiblesses sont compensées par d’autres atouts importants comme dans l’exemple ci-dessous:

​« Il est vrai que je n’ai pas de diplôme en commerce mais au cours des cinq dernières années j’ai épaulé nos directeurs de comptes sur chaque aspects des ventes et ceci m’a permis d’acquérir une solide expérience pratique de toutes les étapes d’un processus commercial réussi.​ »

  • 5
    Préparer une liste de questions pour le recruteur

Les questions que vous adressez aux gestionnaires d’embauche constituent une excellente occasion de réaffirmer l’importance que vous accordez pour le poste qu’ils cherchent à combler. 

Il est donc important de préparer au moins une ou deux questions afin de démontrer votre intérêt.

Dans l’éventualité où vous n’auriez aucune interrogation, vous pourriez involontairement projeter une image apathique, ce qui pourrait avoir l’effet désastreux de clore la rencontre sur une note négative.

Afin de choisir les bonnes questions, passez en revue la description du poste et notez les points que vous aimeriez éclaircir.

Bien qu’il serait une erreur de montrer que vous ne maîtrisez pas la compréhension de la mission principale du rôle, vous pouvez poser des questions sur les tâches secondaires, les membres de l’équipe, le fonctionnement de l’organisation, les clients, les compétiteurs, les orientations futures, l’influence de l’industrie, etc.

Si votre curiosité est orientée vers des éléments tels que les objectifs, les tâches, l’organisation, l’industrie et les gens qui gravitent autour du rôle convoité, on ne manquera pas de déceler dans vos questions un intérêt marqué pour le poste. 

En revanche, démontrer un trop grand empressement à savoir quels sont les congés payés, les avantages pour employés et les salaires, bonis et commissions, risque de nuire à votre candidature.

Poser les bonnes questions aux recruteurs

Liste des éléments pour préparer des questions pertinentes à poser au recruteur à la fin de l'entretien.

  • 6
    ​​Développer de bons rapports avec le recruteur

En plus d'indiquer ce que vous savez sur l'entreprise, essayer de développer une connexion avec votre interlocuteur peut favoriser les échanges et augmenter vos chances d’être embauché. Les recruteurs ont tendance à choisir des candidats qu'ils aiment et qui semblent être en phase avec les valeurs et la culture de l'entreprise.

Un bon point de départ consiste à connaître à l’avance le nom de la (ou les) personne(s) présente(s). Vous pouvez demander cette information au moment où l’on communiquera avec vous pour vous inviter à l’entretien d’embauche.

Une fois que vous avez les noms, il devient facile de passer revue les profils en ligne afin de trouver quels sont vos points en commun (écoles fréquentées, associations, activités et loisirs, pays visités, etc.)

Au moment qui vous semble le plus opportun, vous pourrez glisser ce point en commun dans la conversation tout en veillant à répondre de façon pertinente aux échanges en cours.

  • 7
    ​​Pratiquer ses réponses

Le but ultime d’une bonne préparation est d’être en mesure de vous présenter en projetant la confiance, en restant positif et en étant capable de partager des exemples de vos compétences en milieu de travail.

C'est une chose d'être préparé mentalement à une question comme « Pourquoi devrions-nous vous embaucher? » mais c'est un autre défi que de répondre à haute voix d'une manière confiante et convaincante.

La première fois que vous l'essayez, il est probable vous aurez l'air peu convaincant, peu importe à quel point vos pensées sont claires dans votre propre esprit.

C'est une bonne idée de se concentrer sur vos compétences en communication car ceci vous permettra de vous exprimer de manière claire et concise pendant vos échanges avec les recruteurs.
se démarquer en entrevue

​Prenez le temps de faire des pratiques d’entretien afin que vous puissiez développer des stratégies de communication efficace que vous pourrez utiliser dans toutes vos rencontres.

Le jour de l'entretien d'embauche
​L​ors de l'entretien ​on voudra surtout ​s'assurer que vous partagez les valeurs de l'équipe et ​que vous avez ce qu'il faut pour ​​accomplir vos tâches avec succès​.

L​e jour de l'entretien

Le jour ​« J ​» il faut faire bonne ​figure car la première impression est cruciale. Si elle n’est pas convaincante, le temps qui vous est alloué sera abrégé. Il va de soi qu’il faut vous présenter dans une tenue appropriée, quelques minutes à l’avance et répondre aux questions avec des réponses claires, pertinentes et convaincantes. 

  • 8
    ​Planifier les déplacements

Vous avez l’habitude d’être souvent en retard pour toutes sortes de raisons que vous ne contrôlez pas?

Voici un excellente façon de mettre fin à ce problème: prenez le temps de vous rendre, quelques jours à l'avance, à l'endroit désigné pour l’entretien d’embauche afin de savoir exactement où vous allez et combien de temps cela prendra pour y arriver.

Tenez compte de l'heure de votre entretien afin de pouvoir vous adapter aux habitudes de circulation locales à ce moment-là. Donnez-vous quelques minutes de plus pour vérifier votre tenue et calmer vos nerfs.

planifier ses déplacements pour une entrevue

Se déplacer pour un entretien d'embauche afin d'arriver quelques minutes à l'avance.

  • 9
    ​​Faire bonne figure dès le départ

Dès votre entrée, n’hésitez pas à sourire et à faire preuve d’une grande courtoisie avec tous les gens que vous croisez.

Ensuite, lorsque le recruteur arrive, débutez par une poignée de main ferme et assurée en vous présentant par votre nom. Si le recruteur n’est pas familier avec la prononciation de celui-ci, il appréciera à coup sûr de l’entendre de votre bouche.

Lorsque les questions d’entretien d’embauche débutent, assurez-vous d’y répondre sans hésitation et avec confiance tout en faisant preuve d’écoute.

Évitez d'interrompre en posant vos propres questions car vous pourriez déstabiliser votre interlocuteur qui tente de valider votre candidature selon une liste préétablie d’aspects à couvrir.

Attendez plutôt que l’on vous demande si vous avez des questions. C’est à ce moment que vous pourrez puiser dans la liste de questions que vous avez préparée pour le recruteur.

  • 10
    ​Présenter un ​Elevator Pitch convaincant

Pour un recruteur qui fait face à un candidat visiblement entraîné par le meilleur coach de carrière qui soit, le moment de vérité arrive lorsque la discussion tourne à l'échange, devient ouverte et que le postulant peut s’exprimer librement en révélant sa personnalité. 

C’est souvent le cas lorsque les questions du genre sont posées:

« Parlez-moi un peu de vous. » ou « Décrivez-moi votre parcours, ce que vous avez fait jusqu’ici? »

Il faut faire preuve de prudence car cette étape de l’entretien peut tout aussi bien vous faire échouer ou vous différencier des autres en mettant à profit la latitude d’expression qui vous est permise pour vous démarquer des autres.

Profitez de cette occasion pour mettre en valeur vos qualités relationnelles mais faites attention de ne pas adopter une attitude trop familière. En réalité le recruteur ne veut pas avoir les détails de votre vie personnelle, mais plutôt un résumé de votre parcours professionnel.

Dans bien des cas, c’est le moment idéal de mettre de l’avant votre Elevator Pitch, celui qui explique en quelques phrases 1) comment votre carrière a pris son envol, 2) la façon dont elle a progressé et 3) où vous en êtes maintenant.

Pour préparer un Elevator Pitch percutant, consulter notre Guide des meilleures pratiques.

  • 11
    ​​Terminer avec une note de remerciement

​En terminant votre entretien, sachez adopter une approche qui consolide votre performance. ​Profitez de la note de remerciement habituellement envoyée après l’entretien pour évoquer de nouveau les points qui renforcent vos compétences additionnelles (et bonifient les exigences citées pour le poste).

Vous pouvez par exemple communiquer un lien ou document qui démontre l’efficacité de ces solutions novatrices que vos compétences distinctes permettront d’implanter avec aisance.

Un seul suivi suffira ​à démontr​er votre intérêt continu​. Si vous avez été choisi, l'entreprise ne manquera pas d'effectuer un retour vers vous ​pour la suite des choses.​

Notre de remerciement après une entrevue

En résumé, réussir son entretien n’est pas une mince affaire mais il s’agit d’une étape incontournable du processus de recrutement. Afin de mettre de côté le stress et la nervosité, le mieux est de bien s'y préparer de sorte à effacer les incertitudes quant à sa performance. 

Après tout, si vous êtes invité à un entretien d'embauche c'est que vous avez déjà l'essentiel pour remplir le rôle. Il ne vous reste donc plus qu'à démontrer que vos valeurs correspondent à la culture de l'entreprise et que vos compétences font de vous la meilleure personne pour le rôle.

Évitez les erreurs fatales aux entretiens d'embauche

​ ​Éliminez-les avec une pratique d'entretien

Entrez votre nom et courriel pour ​avoir plus d'informations


Autres ressources de carrière à consulter

http://www.modeles-de-cv.com/exemple-cv-moderne.php