Venez comme vous êtes ou pas

Par Laurent Hyzy 


«Venez comme vous êtes» était il y a quelques années le slogan d’une grande chaîne de restauration rapide.

Si on s’en tient à la tenue vestimentaire de certains candidats(es) qui se présentent en entretien de recrutement, on dirait bien que le conseil a fait mouche et qu’il opère encore en matière de recrutement.

On ne peut évidemment pas déduire les compétences d’un(e) candidat(e) au travers de sa tenue vestimentaire mais on peut à minima en deviner la compréhension qu’il a de la situation dans laquelle il se trouve.

En justification d’une tenue très décontractée, le motif suivant est très souvent avancé: «c’est ma tenue habituelle de travail, donc j’ai décidé de me présenter comme je suis chaque jour au travail».

Attention car l’intention est compréhensible et louable mais elle a clairement ses limites.

Si vous êtes candidat par exemple à un poste de maître-nageur, est-ce que vous allez vraiment vous présenter à votre entretien d’embauche dans votre tenue de travail?

Donc, sans forcément verser dans le sacro-saint «costume / cravate» ou «tailleur / jupe», évitez tout de même les jeans, bermudas, tee-shirts et chaussures de sport. L’entretien de recrutement est en effet une situation professionnelle importante et particulière. Il y a par conséquent quelques codes vestimentaires qu’il est recommandé de respecter si on ne veut pas prendre de risque inutile.

Bien entendu, ce conseil ne s’applique pas aux environnements de types «start-up» ou équivalents dont un des credo est justement de s’affranchir de ces codes.

Un article de Laurent Hyzy, Alterconsult


La meilleure façon de décrire ses échecs en entretien
​S’il y a une question d'entretien d’embauche qui peut nuire à l’image positive qu’un candidat s’efforce de mettre de l’avant,[...]
L’art du réseautage pour les professionnels ambitieux
​Le réseautage, c’est-à-dire créer un réseau de contacts qui fournira du soutien, de la rétroaction, des idées, des ressources et[...]
Comment promouvoir ses compétences
Il y a deux types de compétences qui sont largement reconnues pour appartenir à des catégories distinctes: les “soft skills”[...]