Fermer


Inscription à notre infolettre
Suivre iHunt sur :

Quatre conseils pour les petites entreprises qui font appels à des recruteurs externes

Pour une petite entreprise, le recrutement est tout sauf une partie de plaisir. Cela demande de la patience, une bonne dose de discernement et surtout, énormément de chance.

Alors que les grandes entreprises peuvent diluer une performance moindre dans un grand bassin de talents divers, les petites entreprises n’ont pas cette chance. Le capital humain étant beaucoup plus réduit, chaque recrue occupe un rôle significatif et se doit souvent de faire la différence.

employés d'une petite entrepriseDans un contexte pareil, l’erreur n’a pas sa place et rend crucial le fait de faire les bons choix en matière de dotation et au besoin, de déléguer cette tâche à une assistance extérieure.

Les recruteurs ont le pouvoir d’aider les entrepreneurs dans leurs activités de recrutement. Comment? Ces professionnels possèdent l’expertise nécessaire, la connaissance de l’industrie et de nouvelles façons de faire en plus de savoir où et comment dénicher les meilleurs talents. Par ailleurs, ils peuvent efficacement évaluer les candidats, vérifier leurs antécédents et références, et négocier habillement les offres d’embauche.

En vous donnant les conseils qui suivent, nous partageons avec vous 4 petites astuces pour travailler efficacement avec un recruteur externe.

 

1. Déterminez vos besoins en recrutement

Concrètement, faire appel à une aide externe signifie qu’il y a plusieurs aspects du recrutement qui peuvent être judicieusement remis entre les mains d’un expert. Par contre, il faut dès le départ évaluer les étapes qui seront nécessaires d’effectuer soi-même. Par exemple, le choix d’un candidat peut reposer sur la maîtrise d’outils spécialisés pour lesquels les tests d’évaluation doivent prendre place en entreprise.

Dans certaines situations, les petites entreprises peuvent se prévaloir d’un ou de plusieurs services offerts par les recruteurs. À vous de choisir!

Il est essentiel de prendre le temps de couvrir la liste des services communément disponibles : rédaction de descriptif, tri des cv, pré-sélection des candidats, entrevues, validation des références, vérification des antécédents, rédaction du contrat d’embauche, négociation salariale, etc.

Si votre besoin se situe au niveau de la collecte de cv pertinents, sans doute que le outsourcing pourra à lui seul vous apporter satisfaction. Si par contre vous manquez de temps et de ressources, un service complet intégrant chaque phase du recrutement vous sera d’un grand secours.

recruter2. Prenez le temps de bien choisir votre recruteur

Choisir son recruteur c’est choisir son collaborateur pour relever un défi important.

Puisque vous devrez discuter longuement de vos besoins et des objectifs à remplir avec cette personne, assurez-vous d’avoir dès le départ une excellente communication dans vos échanges bilatéraux. D’une part, votre recruteur doit saisir le profil du candidat recherché et d’autre part, vous devez comprendre la nature des solutions proposées.

Chaque recruteur possède sa propre façon de faire et son expertise bien à lui, donc posez vos questions et n’assumez rien qui n’ait été discuté au préalable.

Il faudra aussi déterminer si l’offre de service correspond au type de recrutement à compléter. Du même coup, vérifiez aussi quels sont les modalités telles que les tarifs de recrutement, ce qu’ils englobent, les exclusivités, les garanties et les échéanciers prévus.

Si les délais proposés vous semblent longs, alors la possibilité de limiter l’exclusivité à une certaine période peut fournir un compromis gagnant-gagnant. Votre recruteur saura ainsi que vous privilégiez ses services mais que vous devrez également pourvoir le poste dans des délais raisonnables.

 

3. Perfectionnez votre descriptif de poste

Votre poste à combler aura beau être très excitant, si le descriptif n’est pas à la hauteur, vos candidats potentiels ne le seront pas non plus. Vous souhaiterez peut-être publier votre offre en mode « employeur confidentiel », mais sachez que ceci ne permettra pas d’exploiter pleinement la marque employeur existante (le cas échéant).

En revanche, si votre descriptif affiche le nom de votre société, assurez-vous d’avoir une image employeur sans reproche et de ne pas figurer en mouton noir sur Glassdoor.

Naturellement, les recruteurs peuvent proposer des améliorations à votre descriptif et, même si vous êtes mieux placé pour connaître l’environnement de votre entreprise, prêtez-y une oreille attentive. Les ajustements que vous proposera un recruteur d’expérience peuvent vous sauver un temps précieux et vous rapprocher de la perle rare.

 

4. Profitez des techniques de recrutement apprises

Vous avez maintenant votre perle rare, votre recruteur a relevé le défi avec succès et vous êtes pleinement satisfait de ses services. Si à ce stade-ci on vous propose une entente d’exclusivité pour tous vos recrutements externes, gardez-vous bien d’acquiescer.

Puisque chaque besoin en recrutement représente un défi particulier, voire unique, et vous ne voulez probablement pas perdre, à juste titre, votre pouvoir de négocier les tarifs, les services et les modalités.

Dans ce cas précis, il vaut mieux décliner l’offre même si celle-ci vous fait miroiter des forfaits alléchants. Il est préférable d’éviter toute situation contraignante car une expérience exceptionnelle ne sera pas toujours égalée dans le futur.

Profitez plutôt de l’occasion pour documenter et intégrer à votre pratique les notions nouvelles apprises de votre recruteur. Et pour exprimer votre gratitude (mais sans attache), vous pourrez par exemple formuler une recommandation ou un avis sur le Web pour votre recruteur. Un petit geste qui ne manque jamais de plaire!

Un article de Sonia Desrosiers

Aussi disponible sur le Huffington Post

 

Autres articles à lire  |  Recrutement

 




Laisser un commentaire

  • Ce champ n'est utilisé qu'à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Les derniers mandats